GeoWeb, Information géographique, Mashups, APIs cartographiques, Géolocalisation, Webmapping

De nouvelles limitations pour Google Maps API en version gratuite

Renaud

28 octobre 2011
par Renaud · 3 Commentaires
Catégorie(s) : API Google Maps

Cette semaine, Google a mis en place les nouvelles limitations dans l’usage de Google Maps API en version gratuite qu’ils avaient annoncé en avril dernier. Désormais, la limite est de 25 000 cartes et 2500 cartes personnalisées par jour.

Pour John Musser de ProgrammableWeb, ces limitations sont normales et même bénéfiques pour l’écosystème des développeurs : « Pour certains développeurs cela peut être considéré comme un problème mais dans l’ensemble, cela est sain pour l’écosystème. Les services doivent être ‘durables’ avec des business models qui fonctionnent pour les deux parties. »

Google est entrain de changer sa politique vis à vis des API, que ce soit en arrêtant des services peu utilisés ou en passant sur des modèles payants (comme l’API Google Translate).

Afin de suivre l’utilisation du service au quotidien, l’API Google Maps va être intégrée au service Google APIs Console. Si les quota sont dépassés, vous paierez alors 4$ pour 1000 cartes supplémentaires (8$ pour les cartes personnalisées).

Cette limitation n’est pas contraignante pour la majorité des développeurs. 25000 cartes par jour c’est beaucoup. Comme l’a indiqué Google sur Twitter, cette limitation concerne 0.35% des sites utilisant Google Maps en version gratuite.

[via RWW]

Tags : ··

Partager sur :


3 commentaires

  • 1 Vincent // 28 octobre 2011 à 12:43

    Ce qui est important de noter, ce n’est pas que l’accès va devenir payant, car ça ne concerne effectivement qu’une petite partie des sites utilisant les APIs Google.
    Ce qui est important, c’est de se rendre compte qu’utiliser les API Google, c’est se rendre dépendant d’une seule entreprise, qui fait ce qu’elle veut avec les conditions d’utilisation.

    Je pense que ce changement va faire découvrir à beaucoup de gens qui utilisent Google Maps que leur utilisation qu’ils considèrent libre et gratuite, est liée à des conditions de service, une licence, et que d’une part Google a toute latitude pour modifier ces conditions sans préavis, et d’autre part qu’il y a dedans des conditions qui sont beaucoup plus contraignantes que les nouvelles liées aux quotas.
    Par exemple, la droits liés à la digitalisation et les produits dérivés, les conditions sur les pubs, etc etc.

    Vincent

  • 2 Renaud // 28 octobre 2011 à 13:15

    En effet. Merci Vincent pour ces précisions.

  • 3 Bruno // 31 octobre 2011 à 10:58

    Mais les acteurs (français) peuvent-il discuter plus librement avec les autres fournisseurs d’API, américains voire français?

    Bruno