GeoWeb, Information géographique, Mashups, APIs cartographiques, Géolocalisation, Webmapping

Google Map Maker et Microsoft GoVE "want you"

Audrey

24 juin 2008
par Audrey · 5 Commentaires
Catégorie(s) : Données géographiques, Google Maps, Microsoft, Néogéographie & Geoweb

Un vent « collaboratif » souffle du côté de Google et de Microsoft! Les deux géants américains ont respectivement lancé un programme pour enrichir leurs données géographiques : Google Map Maker pour les données cartographiques et GoVE pour les photos aériennes/satellites.

Google vient d’annoncer la sortie de Google Map Maker. Cette application permet aux utilisateurs de contribuer à l’enrichissement des cartes Google Maps. Grâce à cet outil, vous pouvez « dessiner » les cartes de certains pays. Tous les éléments qui composent une carte peuvent être édités par les internautes. L’objectif de Google est de profiter de la connaissance des locaux pour obtenir du contenu sur certaines régions qui sont partiellement ou non couvertes par les traditionnels fournisseurs de données.
Les pays concernés sont : Antigua-et-Barbuda, Antilles Néerlandaises, Bahamas, Barbades, Bermudes, Chypre, Grenade, Iles Caïman, Iles vierges britanniques, Islande, Jamaïque, Pakistan, Sainte Lucie, St. Vincent/Les Grenadines, St Kitts et Nevis, Trinité-et-Tobago,Vietnam.
Si on prend l’exemple des voies routières, vous pouvez éditer ou créer la géométrie de la voie. Vous pouvez vous aider des photos satellites. Ensuite, vous renseignez toutes ses caractéristiques : nom, vitesse de circulation, revêtement, importance (autoroutes, chemins, etc.), …..

googlemapsmaker

 

Les données ajoutées n’apparaîtront pas de suite sur Google Maps mais seront visibles et modifiables par n’importe quel utilisateur sur Google Map Maker.

Microsoft lance un nouveau programme appelé GoVE. C’est un un appel aux organismes gouvernementaux et aux propriétaires d’images satellites. Microsoft propose d’intégrer les images de ces différents acteurs si elles apportent une valeur ajoutée à l’API. Le protocole est le suivant : si les photos aériennes sont de meilleures qualités que celles de Microsoft, un partenariat peut être alors envisagé. La durée d’intégration des images est d’un à trois mois.

Et les conditions d’utilisations?
Ce dernier point soulève beaucoup d’interrogations dans la communauté « geospatial » (via James Fee). Dans le cas de Google Map Maker, les données ajoutées appartiennent à Google (conditions). Concernant Microsoft, les conditions d’utilisations sont les mêmes que celles de l’ API Virtual Earth. De quoi laisser un goût amer dans la bouche de beaucoup de personnes. L’usage des données n’est pas vraiment libre de droit comparé aux applications bien connues que sont OpenStreetMap et OpenAerialMap. Ces deux projets OpenSource permettent de créer et/ou fournir des données libres et gratuites.
Bref, ces deux nouveaux « produits » et l’équilibre contribution/rétribution des utilisateurs vont animer de nombreux débats.

Positionnement
Microsoft et Google franchissent une nouvelle étape dans l’enrichissement de leurs données géographiques. Google avait déjà son propre processus de production de données. Le Kenya est le dernier pays en date (via Networkworld). Aujourd’hui la société de Mountain View lance le produit grand public pour améliorer sa couverture mondiale.
Microsoft se tourne plus vers les organismes gouvernementaux pour renforcer sa position de leader sur l’imagerie satellite/aérienne. La société voit surement un moyen de créer de nouveaux partenariats en faisant participer les organismes officiels.

On en parle…Google Maps Maker
Google Maps Mania
Zoorblog

On en parle…Microsoft GoVE
Virtual Earth, An Evangelist’s Blog
James Fee

Tags : ····

Partager sur :


5 commentaires

  • 1 Anonymous // 28 septembre 2008 à 18:05

    On s’aperçoit que, sur la cartographie Google Maps, apparait en bas ses références , en l’espéce Tele Atlas . Quid de cete référence sur les cartes Google Map Maker !!
    et mieux , c’est que la cartographie est totalement ( comparez le paraguay-bresil-bolivie sur ces deux versions de Google ) différente !!

    Pourquoi Google Map Maker se passe t-il de la cartographie qu’il posséde !

  • 2 Geoattitude // 30 septembre 2008 à 10:04

    Votre question est très pertinente. En effet, Google Maps et Google Map Maker n’ont pas les mêmes données. Vous remarquerez même que seules les données appartenant à Google sont disponibles sur Google Map Maker.
    Les deux sites n’ont pas la même utilité. Google Maps est un portail cartographique alors que Google Map Maker a d’abord été un outil interne pour les gens de Google pour produire la donnée géographique sur certains pays (Un des derniers en date est le Kenya réalisé en partenariat avec Tracks4Africa). C’est au mois de juin que Google Map Maker est devenu un outil d’édition en ligne ouvert au public pour améliorer les données là où les fournisseurs n’étaient pas présents.
    Seules les données appartenant à Google peuvent être enrichis par les utilisateurs (les zones étant définies selon le bon vouloir du géant américain). Les données des fournisseurs n’ont donc pas leur place dans Google Map Maker (problème de concurrence, licence et copie)

  • 3 Anonymous // 30 septembre 2008 à 23:28

    Merci pour votre réponse .
    Il me semble avoir lu sur un blog que google pouvait modifier les données de télé atlas et qu’il utilisait pour cela la fonctionnalité map Insight de TA ?
    Avez vous une idée de l’infrastructure que google a mis en place pour google map maker ?
    Avec quel serveur de donnée Google travaille t-il ?
    Est ce des salariés de Google qui font le contrôle des données saisies par les utilisateurs (j’ai saisi des données sur la Réunion et il semblerait que oui )
    pourquoi ( si je reprends l’exemple de l’Amerique du sud ) se passer des données de TA qui existe ? Google Map MAker ne pourrait t’il travailler sur une couche au dessus de celle de TA ?
    Pensez vous que l’objectif à terme soit , pour google, de se passer des fournisseurs de données cartographique et/ou d’être lui même un fournisseur pour les pays délaissées ?

  • 4 Commenge // 6 mai 2009 à 12:13

    Google map
    Google map est un service de reperage de données:c est a dire qu on sait ou est la terre et par rapport au fleche on peut savoir ou on est!il suffit d indiquer l orientation en ecrivant la corepondance latitude longitude:c est original
    on n arrive a se retrouver ou on peut definir la position en marquant la ville ou la destination c est super bien

  • 5 Google Map Maker disponible aux Etats-Unis // 19 avril 2011 à 14:22

    [...] sur les USA de leur outils d’édition de cartes et données géographiques Google Map Maker (souvenez-vous), déjà disponible dans 183 pays et [...]